Nous contacter Appelez-nous au 04.66.46.25.20 ou 06.52.36.91.49

Balades et randonnées en Cévennes

De nombreuses randonnées traversent Villefort en Cévennes

Balade d’une journée ou plus, il y en a pour tous les goûts. Vous pourrez trouver à l’accueil du camping et de la résidence des fiches randonnées. Mais aussi à l’office de tourisme de Villefort. 

Exemple de Randonnée :

Vous partez du camping, direction la gare de Villefort. Vous prenez le train à partir de Villefort pour monter à La Bastide, vous admirez les alentours, arriver à La Bastide une balade fabuleuse vous attend. Le GR 700, vous passerez par différents paysages durant toute votre journée de marche, pour arriver de nouveau à Villefort.
Mais bien d’autres randonnées ou bien des balades sont aussi possibles, randonnée et baignade peuvent se combiner par exemple. 

De nombreux sentiers de randonnées passent par notre village vacances, camping, gîte, résidence :  GR 68, GR72, GR700, GR44, le tour du lac de Villefort, le tour du Mont Lozère …

Quelques idées de randonnées proche de notre camping : 

Niveau Facile : 

Le tour du lac de Villefort

Du bergognon à Villespasses

Autour de Puylaurent

Des Baumes à Fustugères

Niveau Moyen : 

Les chemins de la croix de Gratassac

De villefort au Pouget

Canal de la Viale

De Pourcharesses à la Garde Guérin

Des Aydons aux Balmelles

Du Grand Altier au Fossat

La Régordane : De vielvic à Villefort

De la Bastide au Thort

Niveau Difficile : 

De Prévenchères au Mont Daunis

Le chalet de l’Aigle

Lac de Villefort – sentier des crêtes

De la Garde Guérin au Roure

Chemin de la Regordane

Mais aussi des randonnées au Mas de la Barque

page1image3836480

Le chemin de Régordane, une histoire …

 

Un chemin, une voie, mais aussi un lien entre plusieurs monuments classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. Vous découvrirez la cathédrale du Puy en Velay, des villages parmi « Les plus beaux de France », les arènes de Nîmes, l’abbatiale de Saint Gilles ou encore les paysages des Cévennes.

Le chemin de Régordane est à lui seul un réservoir inépuisable d’émotions, d’engagements, de passions, qualités toujours indispensables aujourd’hui pour entreprendre de nouveaux projets…

Entre Massif Central et Méditerranée, du Puy-en-Velay à Saint Gilles-du-Gard, en Petite Camargue, le chemin de Régordane traverse, tout au long des 240 kilomètres de l’itinéraire :  2 régions (Région Rhône-Alpes-Auvergne Région Occitanie – Pyrénées – Méditerranée) et 3 départements (Haute Loire, Lozère et Gard).

Que ce soit au pays des volcans, en Cévennes ou sur les bords du littoral méditerranéen. Le chemin propose à chaque randonneur. Un séjour riche d’une offre culturelle et naturelle exceptionnelle, que ce soit pendant 5, 6 ou même 10 jours…

Un séjour à préparer, en pouvant combiner découvertes pédestres et transferts, bien sûr routiers, mais surtout ferroviaires (ligne des Cévennes) pour encore plus de facilités…

Le chemin de Régordane – itinéraire homologué GR700 – est une voie millénaire de pèlerinage et d’échanges qui vous invite à parcourir l’histoire. Mais aussi à découvrir les hommes et les paysages qu’ils ont façonnés. Tout au long de six territoires. le Pays Vellave, le Gévaudan, le Mont Lozère, les Cévennes, les garrigues et les Costières Nîmoises, la Camargue, par exemple…

Son nom, dont l’origine reste mystérieuse, est associé depuis 1995 au concept de Tolérance fondé sur la diversité culturelle et parrainé par l’U.N.E.S.C.O.

Chemin de marchands et de muletiers, ce sont les « Régourdans » qui le parcourent et portent draps, vin, sel et autres marchandises depuis le Languedoc jusqu’au Puy. Par cette voie de transhumance, bordée de dolmens, d’inscriptions rupestres et  de messages encore mystérieux.

Chemin sacré pour les pèlerins qui se rendent vers le tombeau de Saint Gilles ou vers la vierge noire du Puy. Connecté aux chemins de Saint Jacques de Compostelle par la via Podiensis (GR65, au Puy-en-Velay) et la via Tolosana (GR653, à Saint-Gilles). Le chemin est ainsi jalonné d’une chaîne d’hôpitaux et maladreries dont Pradelles conserve l’un des quatre derniers vestiges encore debout en Europe, par exemple.

Nombreux sont aussi ceux qui empruntent la voie pour préparer la première croisade : le pape Urbain V, Adhémar de Monteils, mais aussi l’évêque du Puy-en-Velay et légat du pape ou encore Raymond de Saint Gilles.

L’itinéraire est au cœur des grands mouvements de l’histoire médiévale.

La voie de Régordane est aussi un chemin épique symbolisée par la route des Arvernes empruntée par César pour traverser les Cévennes. Ou encore par le théâtre des exploits de Guillaume d’Orange délivrant Nîmes des Sarrasins, relatés dans l’une des plus anciennes chansons de Geste : le Charroi de Nîmes.

C’est aussi en parcourant ce chemin de contes que le randonneur marchera dans les pas de plusieurs écrivains et conteurs tels Alphonse Daudet ou Sergueï Prokofiev.

Mais aussi chemin de libertés, pour une voie portant les remises en cause successives de l’Eglise romaine. Aria- nisme, catharisme, protestantisme. Ou encore les luttes pour la Liberté de conscience et des Droits de l’Homme.  Avec Rabaut Saint Etienne, pasteur Nîmois et le marquis de Lafayette, par exemple. Sans oublier les luttes des Camisards ou celles plus récentes des résistants pendant la seconde guerre mondiale. Ou bien  des mineurs cévenols, à la conquête de droits sociaux.

Le chemin de Régordane est riche d’un patrimoine historique et naturel exceptionnel.

Au travers des signes multiples du pouvoir, de la spiritualité, du monde du travail, des paysages, des contes et légendes. Au travers de l’histoire de personnages, célèbres mais aussi méconnus, inscrits dans ces six territoires. Il s’agit de mieux comprendre les diversités culturelles, les contributions des civilisations, la lente conquête des Droits de l’Homme…

Il s’agit, en favorisant un nouveau dialogue, de rechercher, ensemble, les significations qui nous sont nécessaires aujourd’hui…

Rejoignez les Rigourdans…

www.chemin-regordane.fr